7ème cérémonie de remise des prix du concours d’expression écrite française : l’excellence des jeunes talents de l’Ouest

Pour la seconde fois, le Consul général de France à Oran, M. Christophe JEAN a présidé, le 27 juin, la 7ème cérémonie de remise des prix du concours d’expression française organisé par la section des l’Association Membres de l’Ordre des Palmes Académiques des Hautes-Pyrénées (AMOPA 65), avec la participation de l’écrivaine oranaise Fatima Bakhai, marraine de cette céremonie

Après une première sélection, pres de 400 travaux de poésie, rédaction et nouvelle venant d’élèves des collèges et lycées de la région d’Oran et des wilayas de l’Ouest algérien ont été évalués par un jury de 7 personnes dans les Hautes-Pyrénées.

La qualité des travaux fournis par les élèves a été remarquée.

Ce sont 98 lauréates et lauréats qui se sont vu remettre leurs prix sous forme d’ouvrages d’expression française et de diplômes en présence de plus de 300 invités, parents, professeurs et quelques personnalités.

Ce concours organisé depuis 2012 grâce à l’action bénévole et volontaire des membres de cette association,et en particulier M. Francis SANCHEZ et de Mme Maryse FORGUES,rencontre un écho de plus en plus grandissant aupres des collèges et des lycées de l’ouest algérien qui souhaitent y participer avec le concours précieux des professeurs de français.

Il rencontre ainsi un grand succès pour le plus grand bonheur des belles lettres. Dans son discours, le consul général a notamment mis en avant l’excellence des compositions primées. Il a également souligné la caractère universel des belles lettres, citant Victor Hugo, Boris Vian ou Albert Camus, comme Abu Ala al Ma’ri, Naguib Mahfouz Ibn Battouta ou encore Taha Hussein, louant le reflet de l’intelligence humaine.

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

publié le 05/07/2019

haut de la page