CONCOURS AMOPA 2017

La 5ème édition du concours d’écriture organisé par l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques (AMOPA) des Hautes-Pyrénées s’est déroulée dans les jardins du consulat général le 22 mai. Près de 300 invités, lauréats, parents, enseignants, personnalités diverses, étaient présents.
La cérémonie de remise des prix aux 62 lauréats issus des établissements scolaires d’Oran, d’Aïn Témouchent et de Mostaganem a été parrainée par le Pr Nassira BENHARRATS, Rectrice de l’Université des Sciences et de la Technologie d’ORAN (USTO). Le Pr BENHARRATS a pris la parole pour souligner l’importance de la maîtrise de la langue dans la compréhension des phénomènes scientifiques au-delà des équations mathématiques que les étudiants sont appelés à manipuler.
Le consul général a resitué l’évènement dans le cadre de la relation particulière qui unit l’Algérie et la France. En témoigne, l’engouement croissant des élèves pour le concours, l’engagement de leurs professeurs et le travail commun au service du rayonnement de la langue française. Le français a toute sa place dans l’Algérie moderne, car « c’est une langue de communication et non de séparation et qui relie à une immense communauté francophone dans le monde, bien sûr à côté de votre communauté de cœur qui est la langue arabe ».
Le succès de ce concours en revient à son initiateur, M. Francis SANCHEZ, né à Oran, comme aux enseignants et surtout aux élèves sans cesse plus nombreux qui ont souhaité participer. Le concours s’est même étendu cette année aux wilayas limitrophes d’Oran et même à Alger et c’est un sujet d’immense satisfaction.
Parmi tous les lauréats, une mention spéciale doit être faite pour Ilham Bouchnite, une élève du collège Freha Benyoucef de Bousfer (Oran) qui a obtenu le 1er prix international de l’AMOPA correspondant à son niveau scolaire (4e année moyenne).

JPEG JPEG

publié le 07/06/2017

haut de la page