Le mot du Consul général

Chers amis,

Ma mission à Oran commencée en septembre 2013 touche à sa fin et je quitterai Oran demain matin.

Ces quatre années passées à la tête du consulat général auront été exaltantes, passionnantes, parfois difficiles, mais toujours riches de rencontres de qualité.
Rencontres avec un pays et des sites magnifiques. Rencontres surtout avec nos compatriotes et nos amis algériens qui m’ont permis de découvrir en profondeur un pays que je ne connaissais pas vraiment et pourtant si proche par notre histoire commune.
Cela a été l’occasion de recevoir à Oran plusieurs hautes personnalités françaises, politiques, économiques, culturelles et d’entretiens très riches avec les walis, les maires, les présidents des chambres de commerce, les acteurs économiques, culturels, la société civile.
Cela aussi été l’occasion de voir aboutir dans les prochaines semaines le projet d’ouverture d’une école française à Oran. A la mi-septembre, l’école, annexe du Lycée International Alexandre Dumas, accueillera donc ses premiers élèves, 23 ans après la fermeture du lycée Pasteur.

Je quitte donc un pays mais avant tout de vrais amis rencontrés du nord au sud de cette immense circonscription consulaire.
Mon successeur, M. Christophe JEAN, sera aux commandes dès le 1er septembre. Je suis sûr qu’il trouvera auprès de vous tous le même soutien que celui dont vous m’avez témoigné tout au long de ma mission.
Mon épouse, Catherine, qui a mis toute son énergie et son engagement à la réussite de ces missions, se joint à moi pour vous souhaiter un bon Aïd et un plein succès pour la suite.

Amicalement

Gérard MÉNARD

PDF - 181.1 ko
Discours du Consul général
(PDF - 181.1 ko)

publié le 30/08/2017

haut de la page