Voeux du Consul Général de France à Oran, à la communauté française.

PNG Oran le 11 janvier 2023

Chères et chers compatriotes,

L’année 2022 a marqué une relance forte de la relation entre nos deux pays. La visite officielle et d’amitié du Président de la République fin août s’est conclue par l’adoption d’une déclaration d’Alger pour un partenariat renouvelé. Moins de deux mois après, ce ne sont pas moins de 15 ministres qui ont accompagné la Première ministre Elisabeth Borne à Alger pour un comité intergouvernemental de haut niveau qui a traduit en actes l’élan redonné à cette coopération. D’autres visites ont suivi, comme celle du ministre de l’intérieur Gerald Darmanin mi-décembre, qui a annoncé un retour à la normale en matière de visas. Cet élan, nous le savons, va se poursuivre et le président Tebboune a annoncé, dans une interview au journal Le Figaro fin décembre, qu’il se rendra en France en visite d’Etat en 2023.

L’Oranie a bénéficié de cette dynamique et le Président de la République et sa délégation se sont rendus à Oran les 27 et 28 août. Les Jeux Méditerranéens ont mis en valeur non seulement les infrastructures sportives de la ville mais aussi la qualité de l’organisation et de l’accueil ainsi que le patrimoine et la vie culturelle qui ont drainé des milliers de personnes vers Oran. Nous avons pu accueillir à cette occasion la ministre des sports, Amélie Oudéa-Castera. D’autres visites ont ponctué cette année : celle du sénateur des Français de l’étranger, Olivier Cadic, de l’ambassadeur de France en Algérie, François Gouyette, de l’ambassadeur pour la Méditerranée, Karim Amellal, de l’ambassadrice pour le sport, Laurence Fischer… Sans compter des amis de longue date de la région car ils en sont originaires comme Alain Afflelou ou Bernard Amsallem et bien d’autres, moins connus mais qui évoquent toujours avec émotion la chaleur de l’accueil qui leur est réservé lorsqu’ils reviennent sur les lieux de leur enfance.
J’ai aussi pu constater, dans chacun de mes déplacements (j’ai déjà visité 10 des 19 wilayas de la circonscription), l’étroitesse des liens entre les deux rives de la Méditerranée, qu’il s’agisse des liens familiaux si nombreux, des amitiés qui se sont forgées au fil des rencontres, des projets communs, des passions partagées ou encore des partenariats économiques…
Cette densité est exceptionnelle et il nous appartient de la valoriser.

En 2022, notre communauté française inscrite au registre a vu son nombre diminuer, soit aujourd’hui plus de 7500 inscrits. C’est une tendance que nous pouvons inverser en incitant nos compatriotes non encore inscrits à le faire, cette démarche pouvant être accomplie en ligne. 90% de ces ressortissants sont aussi citoyens algériens et sont donc des piliers des liens entre les deux pays.
2022 a d’abord marqué un retour à la normale pour notre communauté à la faveur du recul de la pandémie de Covid-19 qui a permis de rouvrir les frontières. Cela n’a pas été, pendant la période estivale, sans certaines difficultés liées à la perte ou la péremption des titres de voyage mais l’essentiel était bien que ces retrouvailles puissent se faire. Le consulat a délivré 1979 passeports, 480 CNI, 87 laissez-passer (réservés aux cas d’urgence avérée).
Cette année a aussi été celle des grands rendez-vous démocratiques : élections présidentielle et législative, marquées par un taux de participation encore timide malgré le déploiement du vote électronique pour les législatives.

Sur le plan scolaire, l’annexe du Lycée international Alexandre Dumas a pu accueillir à la rentrée l’ouverture d’une classe de seconde et l’accompagnement des familles par les bourses scolaires (50 en 2022) s’est poursuivi.
Notre communauté s’est aussi rassemblée autour de deux commémorations importantes : celle du débarquement allié en Afrique du Nord le 8 novembre 1942 et celle de l’armistice du 11 novembre 1918.
Enfin, je ne saurais oublier les plus fragiles parmi nos compatriotes que le consulat continue d’aider (33 allocataires sociaux) en liaison étroite avec les élus consulaires et les bénévoles.
Je conclurai ce panorama, forcément imparfait, par l’action des antennes de l’Institut français d’Algérie à Oran et à Tlemcen qui nous ont toutes deux offert, en plus des services quotidiens (cours de langue, médiathèques ou Campus France), de multiples occasions de vibrer ensemble, de partager réflexions, émotions et aspirations à toujours plus d’échanges culturels. Ainsi des concerts de Tamikrest, Samy Thiebault, La Caravane Passe ou DJ Wonderbraz. Ainsi des conférences inspirées du professeur Charlet ou de Frédéric Martel. Ainsi des films poignants : Rouge ou Soula…ou encore de la Nuit Blanche à Oran. Ainsi des mois du numérique ou de la langue arabe.
Loin de se cantonner aux murs des Instituts, cette programmation vit hors les murs, avec des partenaires toujours plus nombreux, fidèles comme le TRO, La Fourmi, les universités ou nouveaux venus comme les Théâtres régionaux de Mostaganem et Sidi-Bel Abbès.

2022 a donc été une année dense et dynamique…et je veux saluer le travail remarquable de l’équipe consulaire que j’ai l’honneur et la joie quotidienne de diriger ainsi que celui des antennes de l’IFA à Oran et Tlemcen, tout aussi remarquable.
Il y a tout lieu de penser que 2023 amplifiera cet élan. Il nous appartiendra, chacun dans notre secteur et avec nos moyens, de pleinement participer à ce renforcement des liens entre nos deux pays. Parce qu’au-delà des fausses polémiques, la réalité est bien là, celle de deux pays étroitement unis par la géographie, l’histoire, la culture, l’économie, les liens humains et surtout une responsabilité commune d’être des pôles de coopération au bénéfice de nos espaces régionaux respectifs et de la stabilité internationale en ces temps troublés.
Si cette réalité est encore sous-estimée, faisons-là mieux connaître. Si elle est déformée, donnons en à voir le meilleur. Vous pouvez pour cela compter sur l’engagement des équipes du consulat général et de l’Institut français d’Algérie avec le soutien de l’ambassade et sur mon engagement personnel. Je sais aussi pouvoir compter sur le vôtre.

A vous-mêmes, vos familles et vos proches, je souhaite, avec l’équipe du consulat général, une belle et heureuse année 2023.

publié le 11/01/2023

haut de la page